Mercredi 5 septembre 2018

Pardon de Saint-Maudez

Dimanche 2 septembre 2018
1 vote

Le Pardon de saint Maudez a eu lieu dimanche 2 septembre par un temps magnifique. Le Père Guillaume l’a présidé, commençant par la prière du Kyrie, avant la procession.

Auparavant, un paroissien, Michel, a comme chaque année, rappelé la vie de notre saint Patron :

Méditons avec Saint-Maudez

• Saint Maudez, saint patron et protecteur des habitants de notre relais paroissial, nous sommes heureux de te fêter aujourd’hui. Moine irlandais, tu naquis en Irlande vers l’année 500 (au temps de Clovis), tu étais le 10è fils du roi Erelius. Très tôt, rempli de piété, tu désires te consacrer au Seigneur, et tu rentres au monastère. Saint-Maudez, intercède pour que les jeunes de la zone pastorale de Dinan aient le désir toujours plus grand de rencontrer le Christ et de l’aimer.

• Après plusieurs années de vie monastique, dévoré par un feu brûlant comme le prophète Jérémie, tu décides, en 528, de partir évangéliser notre pays, la Bretagne. Tu traverses la Manche affrontant peut-être des vents forts et une grosse houle, mais toujours confiant dans l’appel du Seigneur. Tu arrives au port de Pleubian et te rends chez Tugdual, alors évêque de Tréguier. Après quelque temps auprès de l’évêque, tu es envoyé auprès des villages alentours prêcher la Parole de Dieu. Seigneur, par l’intercession de saint Maudez, donne-nous aussi ce feu pour témoigner de l’espérance qui est en nos cœurs, à savoir que nous sommes tous appelés au bonheur du Ciel en suivant le Christ.

• Alors que les foules, saisies par ton ardeur missionnaire, viennent à toi en nombre, tu prends aussi le temps d’écouter leurs misères que tu présentes au Seigneur, et certains repartent guéris de leurs maux. Saint protecteur de notre paroisse, nous te présentons tous ceux d’entre nous qui sont malades. Intercède auprès du Seigneur !

• Mais peu à peu, tu ressens à nouveau l’appel du désert et de la solitude, pour vivre un face à face avec le Seigneur. Tu te retires sur une île près de Bréhat, l’île Lanmodez, avec deux disciples, et tu y résides jusqu’à la fin de ta vie. Saint Maudez, aide-nous aussi à prendre le temps de prier pendant la semaine, et de temps en temps à faire une retraite ou un pèlerinage, afin que nous vivions chaque jour dans la joie de Jésus. Amen !

La messe était animée par les jeunes, dont les confirmands.

Lors de son homélie, le Père Guillaume, après la lecture de l’Évangile de St Marc sur les récriminations des Pharisiens à propos des traditions soit-disant non respectées par les disciples (pureté…), a souligné qu’il ne fallait en réalité ne pas oublier le sens de la Loi et ne pas s’en tenir à des pratiques vides de sens. Il est bon en effet de venir prier le Seigneur, célébrer le pardon et communier. Mais cela n’est rien si on ne met pas la Parole en pratique ! Il s’agit de mettre les commandements en œuvre dans notre vie, agir discrètement dans notre foi. Ces commandements ne sont pas un carcan mais un guide pour aimer Dieu (le premier des commandements). Faisons donc le point sur nos relations (familiales, de quartier, de paroisse…) et si besoin ensuite, la paix, la réconciliation. Aimer, c’est pardonner. Demandons à saint Maudez cette grâce !

saint maudez 2 saint maudez pardon