Départs de Prêtres Enregistrer au format PDF

Vendredi 6 septembre 2019
0 vote

Départs à partir du 2 septembre, après 4 années au service des paroisses :

Voici deux messages des Pères Montgolfier et Aliha auprès de la Communauté Pastorale de Dinan qui sont rapportés par la revue paroissial « Le Lien » (avec son autorisation).

Père Guillaume de Montgolfier
Père Guillaume de Montgolfier

Voici le mois de septembre et avec lui la rentrée. Au moment de vous quitter pour d’autres cieux, je voudrais revenir sur ces 4 années vécues au service des paroisses de Dinan, de Pleudihen, st Samson et Evran, sans oublier Brusvily et Plélan auparavant. Ces années ont été pour moi des moments de célébrations, de rencontres avec les jeunes, les enfants des écoles, les scouts et tous les autres à l’occasion de différents événements.

J’ai eu beaucoup de joie à célébrer le Seigneur avec vous, en particulier lors des différents temps fort de l’année liturgique. Je garde un souvenir ému des ces veillées pascales, durant lesquelles la joie de la résurrection s’est bien faite sentir comme une apothéose, à l’issue de la semaine sainte.

Je garde aussi le souvenir simple et heureux des célébrations de chaque dimanche, tout autant que celle des baptêmes et des mariages, mais aussi lors de moments plus douloureux, où ensemble nous avons pu témoigner de la présence du Christ auprès de ceux qui sont dans la peine.

J’emporte surtout avec moi le souvenir des visages chaleureux de tous ces chrétiens qui s’investissent pour annoncer le Christ, pour témoigner de la joie de croire. J’ai bien souvent été édifié par votre foi vivante et solide sous des apparences simples et discrètes.

Je tiens à vous témoigner du bonheur que j’ai eu à servir le Christ pour vous et parmi vous. Bien sûr, il y a eu des moments plus difficiles, avec notamment la lourdeur de la mission, lorsque certains jours le champ à moissonner paraît vraiment trop grand ! Mais n’oublions pas que c’est le maître de la moisson qui envoie ses ouvriers.

Je ne veux pas vous quitter sans demander pardon pour les manques qui sont les miens, pour les visites que je n’ai pas eu le temps de faire, et pour les blessures que j’ai peut être causées. Je tiens à vous dire que j’ai toujours essayé de vous annoncer le Christ, que j’ai toujours essayé de discerner ce qui était le mieux pour faire grandir le Royaume.

En ce mois de septembre mon départ s’accompagne de modifications importantes dans le fonctionnement des paroisses du secteur de Dinan. Le Père Benoit Levêque devient curé des paroisses de Pleudihen et St Samson, c’est une véritable chance pour l’annonce de l’Évangile sur ce territoire. Je lui souhaite la bienvenue et lui dit toute mon estime. Je sais que vous saurez l’accueillir lorsque vous le rencontrerez puisqu’il sera aussi au service des paroisses de Dinan et d’Evran.

Bonne route à chacun et que Dieu vous garde.

P. Guillaume de Montgolfier


Père Damien Aliha
Père Damien Aliha

Heureuse fin de séjour dans la communauté pastorale de Dinan ! Heureuse fin de mission d’études et de service pastoral en France : Comme impressions, les mots qui me viennent spontanément à l’esprit c’est cette proclamation liturgique : « Il est grand le mystère de la foi » ! Cela résume tout : La raison d’être de ma mission en France et la nécessité de mon séjour dans la communauté pastorale de Dinan.

Arrivé en France en août 2016, j’ai été reçu chaleureusement par le diocèse de saint Brieuc au nom de son partenariat missionnaire avec mon diocèse d’Abomey au Bénin : nommé comme prêtre étudiant et coopérateur dans la communauté pastorale de Dinan !

Lors de mes célébrations de la messe, du baptême d’enfant, mariage, ou de l’espérance chrétienne durant les funérailles, ce qui m’a toujours frappé et retenu mon attention, c’est le noyau dur de ces généreuses personnes engagées dans les EAP (Equipe d’Animation Pastorale) et dans les divers services de notre communauté. Voilà bien encore la réalité du peuple de Dieu mordu pour la cause de Dieu, la cause de l’Homme.

Content, heureux, je retourne chez moi avec cette note positive de l’amour sincère que vous me portez et que j’ai pour vous ! Je ne peux plus oublier votre qualité de foi, de générosité, d’accueil et d’hospitalité ! Avec vous, je n’ai pas manqué de chaleur humaine, je n’ai pas eu trop l’amertume du sentiment d’être loin de mes parents sur une terre étrangère, avec vous, j’ai eu le bonheur de prier en famille, lire, méditer et de partager la parole de Dieu avec des couples amis. J’ai pu tenir bon, allier la pastorale avec ma formation de boulangerie/pâtisserie et aller jusqu’au bout avec le mérite d’obtention de mes diplômes.

Je rentre dans mon pays, diplômé, rempli d’expériences et de connaissances nouvelles de la réalité française. Quel bonheur ! Gloire et action de grâce à Dieu ! Merci à vous ! Bien cordialement,

Père Damien ALIHA.