Les travaux du presbytère Saint-Malo Enregistrer au format PDF

Lundi 1er avril 2019
0 vote

Avancement des travaux du presbytère et des salles paroissiales de Dinan. (par un témoignage de Monsieur Hacard , avec l’accord du « Le Lien »).

Après les étapes très impressionnantes dites de démolition de l’intérieur du presbytère et de l’intérieur des salles paroissiales, le diagnostic se confirme : pas de mauvaises surprises.

Toutefois une découverte imprévue : dans la grande salle paroissiale, le mur du fond était habillé par une cloison arrondie et prolongée par un placard où, entre autres choses, était rangée la sonorisation. Presbytère St Malo travaux 1 Dans les opérations de démolition, il était prévu de conserver cette cloison ainsi que le placard. La mise à nue des parois par enlèvement des revêtements et papiers peints a fait apparaitre des zones fortement attaquées par l’humidité, tellement que la cloison n’a pas résisté aux simples appuis de la main et ses armatures étaient très corrodées. Décision a été prise avec l’architecte de tout démonter, pour aller jusqu’à la maçonnerie d’origine et la purger des différents enduits qui la recouvrent pour assainir en profondeur. Ce mur sera à nouveau habillé avec une cloison plane, qui servira pour y dérouler un grand écran, et prolongé par un nouveau placard.

Presbytère St Malo travaux
Presbytère St Malo travaux

Actuellement, le presbytère est entouré par les échafaudages jusqu’aux chéneaux de toiture. Le couvreur procède aux travaux de déshabillage des ardoises, puis de réfection des liteaux avant la pose de la nouvelle toiture. Le maçon en profitera pour visiter et jointoyer les souches de cheminée.


A l’intérieur du presbytère, le charpentier a découpé les trémies du futur ascenseur.
Presbytère St Malo travaux 2

Le jardin a été nivelé, les arbres fruitiers sont conservés ainsi que ceux qui longent les murs de clôture. Les décaissements pour une terrasse ainsi qu’un chemin de circulation sont réalisés. Presbytère St Malo travaux 3 Prochain point d’avancement en avril . Hervé HACARD