Lettre à Thomas – Didyme, patron et modèle. Enregistrer au format PDF

Dimanche 5 mai 2019 — Dernier ajout samedi 1er juin 2019
0 vote

Merci Thomas, pour ton doute !

Tu es le Patron des douteuses et des douteurs, de tous ceux et toutes celles qui peuvent vivre le doute lancinant. ‘’Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas !’’

Grâce à toi, Thomas, nous avons pris conscience de la délicatesse du Ressuscité - qui t’a rejoint au cœur de ton incrédulité : ‘’Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté, cesse d’être incrédule, sois croyant. » Heureux doute qui t’a valu un cri : « Mon Seigneur et mon Dieu ».

Merci Thomas de nous avoir rappelé que les lendemains de la résurrection n’ont pas été et ne sont pas toujours des jours faciles, des jours de toute quiétude et de toute certitude. Comme au temps des Apôtres, nous pouvons vivre à l’intérieur d’une maison que nous avons verrouillée. Celle-ci traduit le lieu de nos déceptions après tant d’espoir suscité par notre baptême, lieu de tristesse après tant de joie que la parole de Jésus avait éveillée en nous, lieu de mort après tant de vie que Jésus donnait à ceux qui le rencontraient !

Mais tu es surtout un modèle, Thomas. Chaque crise a sa face positive ! Tu es devenu le modèle de celles et ceux qui veulent bâtir leur foi sur une expérience personnelle et non sur une rumeur. Aujourd’hui, nous ne pouvons plus rester dans le doute, nous devons apprendre à déposer dans les blessures de Jésus, les tristesses, déceptions, peurs, nuits … qui traversent nos vies. Le même Jésus qui t’a rassuré, Thomas, est celui qui vient et se tient parmi nous, pour nous adresser son étonnante parole de paix.

Avec toi Thomas, nous devons accueillir la confiance et l’envoi en mission. ‘’De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie.’’ L’Esprit que nous avons reçu du Ressuscité, c’est pour être signe du pardon offert, pour témoigner en actes et en paroles, et dire au monde la miséricorde de Dieu.

Quel beau mandat ! Quel privilège pour nous et pour nos communautés d’être renvoyés aux origines du mouvement chrétien, où nous redécouvrons la fraîcheur de l’engagement à favoriser des charismes de chacun et la grande diversité des grâces particulières.

Autrement dit, Jésus nous invite toujours à créer avec lui un monde nouveau, celui de nos aspirations les plus profondes, un monde de paix, de fraternité et d’amour.

Cet envoi, dans les sillages de Pâques, a été pour nous la ‘’Semaine Portes Ouvertes’’, vécue du 31 mars au 7 avril, sur l’ensemble de notre Communauté Pastorale. Ne l’oublions pas !

Elle a été voulue comme un lieu de rencontres, d’accueil, d’écoute, de partage et de prière. Elle a impliqué beaucoup de monde, tel un événement fédérateur pour notre communauté des paroisses de Dinan, Evran, Pleudihen et St Samson. Pendant que vous préparez son évaluation, je vous invite d’ores et déjà à vous doter d’un Conseil de Communauté Pastorale, un lieu où vous poursuivrez la recherche, pour vous donner une vision. Une Vision, c’est important. Telle est notre mission aujourd’hui, celle de sortir d’une pastorale de conservation, vers une pastorale missionnaire, avec une Communauté Pastorale Missionnaire.

Bonnes Pâques à tous
Jean Mabundi