Le sacrement de Réconciliation Enregistrer au format PDF

Mardi 2 janvier 2018 — Dernier ajout mercredi 4 avril 2018
0 vote

Ce sacrement répond à un besoin profond du cœur humain.

Pourquoi appelle-t-on "sacrement de réconciliation" ce qu’on appelait "sacrement de pénitence" ou "confession" ? Le mot "confession" indique seulement l’aveu des péchés sans suggérer le pardon. Le terme "pénitence" évoque l’expiation, la mortification. Il est insuffisant pour exprimer le pardon de Dieu. Le mot " réconciliation" (utilisé depuis le concile Vatican II) exprime l’essentiel, qui est le pardon de Dieu dans la rencontre. L’expression "sacrement du pardon" convient aussi tout à fait.

C’est l’acte gratuit par lequel Dieu pardonne au pécheur repentant et le réintroduit dans sa paix, grâce au Christ mort et ressuscité, en qui tous les péchés sont pardonnés. Depuis quelques années, on parle plus volontiers de « sacrement de la réconciliation » à propos de la confession. Le sacrement de la réconciliation par excellence est le baptême.

Le sacrement de réconciliation est une rencontre avec Dieu qui se réalise par le moyen d’une rencontre avec un prêtre.

On regarde sa vie devant Dieu en pensant à son amour miséricordieux.

Voir en ligne : Pénitence et Réconcilation