Saints patrons de nos églises Enregistrer au format PDF

Saint Michel, Prince des anges
Mercredi 2 octobre 2019
0 vote

Nous venons de fêter la Saint Michel. En France cette date marque (à quelques jours près) l’arrivée de l’automne, et autrefois elle annonçait la fin des travaux agricoles. C’était la période où la qualité des récoltes était connue et les cours établis, d’où le paiement des fermages et métayages, et l’organisation de foires à cette période.

Archange, Michel est lié au premier grand combat du Bien contre le Mal. En effet, quand éclate la rébellion des anges mauvais contre Dieu, menés par Lucifer au cri de guerre « Non serviam ! Je ne servirai pas ! », le prince des anges entre dans l’arène avec pour étendard « Qui peut se comparer à Dieu, qui est comme Dieu ? » d’où le nom de Michel, repoussant ces anges déchus en enfer.

Au cours d’une vision, saint Jean nous l’explique dans le Livre de l’Apocalypse au chapitre 12 (7,8) : « Il y eut alors un combat dans le Ciel : Michel, avec ses anges, dut combattre le Dragon. Le Dragon, lui aussi, combattait avec ses anges, mais il ne fut pas le plus fort ; pour eux désormais, nulle place dans le Ciel »

Manifestant la puissance de Dieu, Michel sera déclaré le protecteur d’Israël, comme en témoigne le prophète Daniel (chap 10,13) « En ce temps-là se lèvera Michel, le chef des anges, celui qui se tient auprès des fils de ton peuple… ton peuple sera délivré, tous ceux qui se trouveront inscrits dans le Livre. » La tradition chrétienne le vénère comme le défenseur du peuple de Dieu, de l’Église contre ses ennemis, et c’est pourquoi il est le plus souvent représenté comme un guerrier, terrassant un dragon de son épée ou de sa lance.

Saint Michel s’est manifesté au cours des siècles sous forme d’apparitions ou de songes : on connaît le plus souvent sa manifestation en 708 auprès de l’évêque d’Avranches, Aubert, en vue d’élever un sanctuaire sur le Mont Tombe, aujourd’hui Mont Saint Michel. Mais quelques siècles plus tôt, saint Michel apparut en 492 à

l’évêque de Siponte (près de Naples) : en effet un paysan recherchait son taureau perdu dans la montagne, quand il découvre celui-ci allongé devant une caverne. Ne bougeant pas à son appel, il lui envoie une flèche qui lui revient en boomerang et le blesse. Il prend peur et court vers l’évêque Laurent lui raconter cette mésaventure. Celui-ci organise des prières publiques pour demander à Dieu d’éclaircir ce mystère, quand le troisième jour Michel lui apparaît en songe : « Je suis Michel l’Archange qui est toujours en présence de Dieu ; ce lieu doit m’être consacré. » Cette caverne est devenue un sanctuaire où l’on vient toujours prier en nombre aujourd’hui.

Saint Michel se manifestera aussi à Rome en 590 au pape saint Grégoire, d’où le Château Saint-Ange, mettant fin à la peste qui sévissait, et repoussant les envahisseurs. Enfin, il apparut plusieurs fois à Jeanne d’Arc, et elle l’entendit lui dire : « Je suis Michel, protecteur de la France… lève-toi, et va au secours du Roi de France ».

St Michel  -  voir en grand cette image
St Michel

Protecteur d’Israël et du Peuple de Dieu, protecteur de l’Eglise, Saint Michel peut être invoqué régulièrement chaque fois que nous faisons face à des dangers, aux pièges du Malin…

Saint Michel Archange,

Défendez-nous dans le combat et soyez notre protecteur contre la perfidie et les embûches du démon.

Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous en supplions ;

Et vous, Prince de la Milice Céleste, par le pouvoir divin qui vous a été confié, précipitez au fond des enfers Satan, et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes.

Amen

(Prière composée par Léon XIII et récitée fréquemment par Jean-Paul II)