Joël et Geneviève

Témoignage d’Hospitaliers à Lourdes Enregistrer au format PDF

Lundi 1er octobre 2018 — Dernier ajout mardi 4 décembre 2018
0 vote

Témoignage de Joël et Geneviève qui ont été hospitaliers pour la première fois.

Nous sommes partis avec l’Hospitalité Diocésaine avec une idée vague de ce qui allait se passer. Partis tôt, très tôt, nous étions tous en tenue de service représenté e par cet uniforme dans lequel nous nous sommes glissés.

400 hospitaliers pour prendre en charge et accompagner les 200 malades. Les mots qui nous viennent tout de suite : fraternité, disponibilité entre hospitaliers et malades mais aussi entre anciens hospitaliers et petits nouveaux. Nous avons été surpris par l’engagement d’hospitaliers qui n’hésitent pas tous les ans à prendre une semaine de congés pour se mettre au service des malades. Quand on s’engage à être hospitalier il est aussi demandé un engagement sur le plan paroissial. Et quelle organisation logistique pour que chacun trouve sa place et qu’il n’y ait pas de problème logistique important.

Malgré les souffrances, les douleurs une joie transparait et fait échos à la foi en l’intercession de la vierge. Cette gaieté surgit au détour d’un couloir par le biais d’un joueur d’harmonica qui invite à la danse ou encore un guitariste qui joue le temps du repas.

Et le pèlerinage me direz-vous ? Nous y étions, se mettre au service comme dans l’évangile de Marthe et Marie, mais aussi se mettre à l’écoute des enseignements par Serge Kerrien et en suivant les temps de prière, les offices et processions avec les pèlerins. Une mosaïque récente a été faite sur la façade de la basilique, un hospitalier nous l’a faite découvrir.

Le moment le plus intense : la piscine, ces pèlerins qui attendaient durant 2h pour se baigner… c’est bouleversant d’être témoins de cette foi qui dépasse tout et de cette attente d’un miracle petit ou grand. Et si cela était à refaire ? Repartirions-nous ….

Joël et Geneviève